• Archives-Autos | La nouveauté d'aujourd'hui est l'archive de demain. | © JM-VASSEUR

Branchée, la Dauphine ?

Née en 1956 pour épauler sa soeur et aînée la 4 CV, cette oeuvre de l’ingénieur Fernand PICARD carossée par GHIA prit le nom de Dauphine car elle avait la charge de compléter les ventes de sa ” grande soeur ” née dix ans avant. En 3 ou 4 vitesses et s’appelant Ondine suivant le niveau de finition,  elle fut fabriquée en France jusqu’en 1967. Mais elle connut une transformation hors hexagone qui de nos jours est plus que d’actualité…

Direction les Etats-Unis et plus précisément dans l’Etat de l’Illinois où je vais vous faire connaître la firme HENNEY. Cet établissement réputé, né en 1921, fabrique des… corbillards ! La maison HENNEY s’est essayée, à la fin des années 30, et parallèlement à son activité principale, à la réalisation sur commande d’une cinquantaine de voitures sous différentes carrosseries, motorisés par un 6 cylindres Continental ou un 8 cylindres Lycoming. Cette ” expérience ” fut réitérée deux décennies plus tard et cette fois-ci ils décidèrent de s’attaquer à notre Dauphine…

Malgré l’échec commercial de la Dauphine outre-atlantique par manque d’approvisionnement en pièces détachées et par absence de suivi commercial ( nombre d’exemplaires ont stagné sur les quais de chargement à leur arrivée… ), HENNEY eut l’idée de remplacer le moteur de la Dauphine par… des batteries. Prenant le nom de HENNEY Kilowatt, elle fut équipée de 36 batteries de 2 volts et d’un moteur de 7,2 cv pour une autonomie de 80 à 96 km. Quelques exemplaires furent fabriqués mais elle ne dépassa pas le stade de prototype. Mais j’ai eu le privilège d’en voir une il y a quelques années qu’un de mes amis collectionneur avait ramenée des Etats-Unis et je fus impressionné par l’ensemble électrique qui occupait une énorme place à l’arrière du véhicule…

ALFA ROMEO  fabriqua la Dauphine sous son propre nom, et elle fut la première voiture française fabriquée en Argentine et jusqu’en 1970 ! Elle fut aussi produite au Brésil par WILLYS OVERLAND do Brasil. Beaucoup de préparateurs automobiles et des carrossiers même étrangers la transformèrent et c’est sur sa plateforme qu’on fabriqua les Floride et Caravelle mais cela est une autre histoire…

Ph.VASSEUR   21/03/2019

Étiquettes :

1 commentaire pour “Branchée, la Dauphine ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *